Actualités et événements
les protestants s'engagent pour une loi sur la liberté religieuse
  Lire la suite
News & Events
Reintroduced law jeopardizing status of some churches in Hungary
  Find out more
News
2007-08-20
Hong Kong, Chine
Les chrétiens de Hong Kong demandent une vraie liberté religieuse en Chine
A un an de l'ouverture des jeux olympiques de 2008 à Pékin, des responsables chrétiens de Hong Kong ont demandé à la Chine d'accorder une vraie liberté religieuse dans le pays.

« Bien que le gouvernement ait tenté de donner l'impression qu'il améliorerait son bilan en matière de droits de la personne, quand Pékin a posé sa candidature pour les jeux olympiques de 2008, rien ne semble vraiment indiquer que la situation des droits de la personne se soit améliorée »,
a le pasteur Kwok Nai-wang, consultant auprès de la Conférence chrétienne d'Asie.

Le pasteur Kwok, théologien hong-kongais, a indiqué qu'il avait été proposé que des Bibles soient disponibles dans les hôtels pendant les jeux, mais il a souligné que la présence de la liberté religieuse en Chine n'est réalisable que quand les fidèles ne défient pas le statu quo politique.

Selon le pasteur Kwok, « la vraie liberté religieuse dépend de la liberté de croyances et de la possibilité pour les fidèles de se soucier des pauvres et de l'injustice sociale. »

L'Eglise protestante officielle en Chine met l'accent sur un concept nommé "autopropagation de la foi", a expliqué le pasteur Kwok, ancien secrétaire général du Conseil chrétien de Hong Kong. Il affirme que les visiteurs chrétiens étrangers ont le droit de partager leur religion avec les habitants locaux, tant que les visiteurs respectent leurs "sentiments".

Rose Wu, directrice de l'Institut chrétien de Hong Kong, a déclaré au correspondant du service de presse œcuménique ENI, que la politique d'autopropagation ne correspondait pas avec le concept international de liberté religieuse. « Lorsque nous parlons de liberté religieuse, cela signifie que les gens peuvent prêcher, exprimer leurs convictions et partager leur religion librement », a-t-elle expliqué.

Elle a affirmé penser que les chrétiens évangéliques étrangers qui souhaitent prêcher lors des jeux olympiques risquent de ne pas obtenir les résultats escomptés, car selon elle l'évangélisation est une interaction à long terme entre la religion et la vie.

Rose Wu a également déclaré être préoccupée par le développement massif de Pékin. « Le gouvernement chinois a dépensé énormément de ressources pour accueillir les jeux à Pékin, ce qui peut être discutable si les moyens d'existence des habitants sont ignorés. Il ne faut pas oublier qu'un gouvernement est d'abord censé prendre soin de sa population, pas de promouvoir une soi-disant 'image internationale' à tout prix », a-t-elle déclaré.

Par ailleurs, Eli Chan Ka-wai, directeur adjoint du Comité industriel chrétien de Hong Kong, a déclaré que le Comité olympique international n'avait rien fait pour surveiller les droits des travailleurs lors des préparations pour les jeux olympiques de Pékin.

« Avec la nouvelle équipe dirigeante en Chine, les mouvements de la société civile sont plus étroitement surveillés et contrôlés », a déclaré le directeur du Comité. « Or, lorsque la Chine cherche à obtenir une productivité industrielle plus importante, la main d'oeuvre locale subit une pression plus grande. »

Source : ENI
  Retour