Actualités et événements
les protestants s'engagent pour une loi sur la liberté religieuse
  Lire la suite
News & Events
Reintroduced law jeopardizing status of some churches in Hungary
  Find out more
News
2007-09-11
Paris, France
Droits de l'homme, les cinq nominés du prix Sakharov 2007 dévoilés
Les cinq nominés pour le Prix Sakharov 2007 pour la « liberté de pensée » ont été dévoilés ce mardi 11 septembre lors d'une réunion conjointe de la commission des affaires étrangères, de la commission du développement et de la sous-commission des droits de l'homme.
De cinq noms, cette liste passera à trois suite au vote des commissions des affaires étrangères et du développement le 24 septembre. La Conférence des Présidents de groupes politiques élira ensuite le lauréat le 25 octobre.

Le Prix Sakharov du Parlement européen - qui doit son nom au dissident russe Andrei Sakharov - est décerné chaque année depuis 1988 à des personnalités ou organisations qui se sont distinguées pour leur engagement en faveur des droits de l'homme ou de la démocratie. Le prix sera remis lors de la session plénière de décembre à Strasbourg et est assorti d'une somme de 50000 euros.

Selon les termes du règlement du Prix Sakharov, les nominés doivent être soutenus par au moins 40 députés européens ou par un groupe politique, chacune des nominations devant être motivée.

Les nominés de cette année sont:

- Bartholomée, patriarche œcuménique. Candidature proposée en hommage à son travail de défenseur de la liberté religieuse en Turquie et de promoteur du dialogue entre les différentes communautés religieuses.

- Zeng Jinyan et Hu Jia, défenseurs des droits de l'homme en Chine. Mme Zeng Jinyan est une "cyber-dissidente" qui dénonce des abus des droits de l'homme sur son blog. M. Hu Jiaest activiste dans le domaine de l'environnement.

- Malalai Joya députée afghane et défenseur des droits de la femme en Afghanistan. Suspendue en mai 2007 de sa fonction de membre de l'Assemblée nationale d'Afghanistan après avoir dénoncé les seigneurs de guerre qui siègent au Parlement.

- Salih Mahmoud Osman, avocat soudanais des droits de l'homme. M. Osman travaille pour l'Organisation Soudanaise contre la Torture, qui fournit une assistance juridique gratuite aux nombreuses victimes de la guerre civile qui fait rage au Soudan, ainsi qu'à ceux qui ont vu leurs droits de l'homme bafoués.

- Anna Politkovskaya (à titre posthume), journaliste russe et activiste des droits de l'homme. Mme olitkovskaya, réputée pour son opposition au conflit tchétchène, a été assassinée le 7 octobre 2006.

Source : fenêtre sur l’Europe
  Retour