Actualités et événements
les protestants s'engagent pour une loi sur la liberté religieuse
  Lire la suite
News & Events
Reintroduced law jeopardizing status of some churches in Hungary
  Find out more
News
2007-09-13
Québec , Canada
Liberté de pratiques religieuses dans les écoles du Québec
La nouvelle Coalition pour la Liberté en Éducation (CLE), formée d’une centaine de parents inquiets, demande au gouvernement de respecter le droit des parents de choisir l’éducation de leurs enfants en matière d’enseignement de religion et d’éthique à l’école.
Dès septembre 2008, le cours Éthique et Culture des religions, conçu par le Ministère de l’Éducation sera obligatoire pour tous les élèves du primaire et du secondaire sans exception. Les options d’enseignement moral et religion sont donc appelés à disparaître. Le nouveau plan de cours présentera désormais l’ensemble des religions existantes.

« Autrefois, c’était l’Église qui empiétait sur l’État. Aujourd’hui, c’est le contraire qui se passe », dénonce Jean-René Philibert, porte-parole de la CLE. « Nous revendiquons la liberté d’option. Le droit de transmettre à nos enfants les valeurs religieuses en lesquelles nous croyons », a-t-il précisé. Simultanément, la coalition a organisé quatre conférences de presse ce mercredi afin de lancer son message, et ce, autant à Québec, Montréal, Lennoxville et Gatineau.

La CLE ne souhaite pas militer contre le nouveau cours Éthique et Culture des Religions. Malgré qu’elle voit ce cours obligatoire comme «un véhicule présentant une vision relativiste, idéaliste et anthropologique». Elle désire par ailleurs que le gouvernement fasse une place au cours traditionnels de religion. La coalition a tenu à préciser que la société n’est pas moins religieuse, mais plutôt moins pratiquante.
« Quand un établissement scolaire a une majorité d’enfants d’une même religion, nous voulons que l’école puisse organiser un cours supervisé par des autorités compétentes dans la religion en question », a lancé le porte-parole. « Chaque enfant doit d’abord s’identifier à une religion et apprendre à la connaître avant d’apprendre à connaître toutes les religions », a-t-il ajouté.

Pro catholique?
Questionnés à savoir si la coalition faisait partie de l’Association des parents Catholique du Québec (APCQ) ou d’une autre association pro catholicisme, le porte-parole et la présidente de la coalition ont assuré que non.
« Nous ne prêchons pas la bonne parole pour le clergé et nous ne recevons pas d’appui financier quelconque. Nous voulons un débat publique pour que tous les parents soient informés concernant le cours Éthique et Culture des Religions imposé à leurs enfants, » a assuré monsieur Philibert. « On veut se faire le porte-parole des parents qui n’ont pas de voix habituellement auprès du gouvernement », a ajouté Annie De Champlain.
La CLE a par ailleurs admis que certains membres de l’APCQ l’appuyaient. Elle a également précisé que la majorité des participants de la coalition étaient catholiques et protestants. Mais, qu’elle était ouverte à accueillir toute personne de toute religion.

Manifestation
Le 20 octobre prochain, la CLE organisera une marche et un rassemblement devant l’Assemblée nationale du Québec afin de « revendiquer la liberté de religion et de conscience à l’école ». Le rassemblement débutera à 11 heures au Parc de l’Amérique française. Vers les 13 heures, le regroupement se déplacera sur le boulevard René-Lévesque en direction de l’assemblée.

Source : Canoë Mélanie Tremblay/Agence Nomade
  Retour