Actualités et événements
les protestants s'engagent pour une loi sur la liberté religieuse
  Lire la suite
News & Events
Reintroduced law jeopardizing status of some churches in Hungary
  Find out more
News
2007-09-20
Moscou
Moscou critique le rapport du département d'Etat américain sur la liberté religieuse
Le ministère russe des Affaires étrangères conteste l'objectivité du neuvième Rapport annuel sur la liberté religieuse dans le monde, publié le 14 septembre dernier par le département d'Etat américain.

Ce rapport est conçu dans l'esprit tendancieux et politiquement engagé qui distingue traditionnellement Washington, affirme le MID russe dans son commentaire diffusé mercredi.

« Le document produit l'impression d'une énumération de reproches que l'on retrouve d'un rapport à l'autre », indique le commentaire.
Selon le MID, les faits évoqués dans le rapport sont choisis de manière « à exagérer les problèmes des croyants dans certains pays et à tempérer la situation dans d'autres. Ces facteurs dénotent le caractère non objectif de ce document », constate le commentaire diffusé à Moscou.
Dans le rapport, la Russie est à nouveau rangée - avec l'Arabie Saoudite, le Pakistan et l'Afghanistan - parmi les pays requérant une « attention particulière ». Pour appuyer sa conclusion, le département d'Etat américain se réfère à la Loi de 1997 sur la liberté de conscience et les associations religieuses. Selon lui, cette loi empêche les adeptes des confessions non traditionnelles pour la Russie de professer librement leur foi. « Cette thèse est étayée par des faits douteux et des élucubrations manifestes », souligne le commentaire de la diplomatie russe.

Le MID rappelle que la constitution russe garantit la liberté de confession et l'égalité des citoyens devant la loi. Ce n'est pas sans raison que les auteurs du rapport sont obligés de reconnaître que l'Etat soutient les programmes sociaux, de bienfaisance et d'éducation réalisés en Russie par les communautés religieuses traditionnelles.
« Cependant, si l'activité de telle ou telle organisation religieuse transgresse notre législation nationale et crée un danger pour les gens et la société, l'Etat est tenu de prendre des mesures appropriées", précise le commentaire avant d'ajouter que "la Russie possède une expérience millénaire unique de la coexistence entre les diverses religions ».
Le commentaire rappelle que dans son récent discours à Sotchi, le président russe Vladimir Poutine s'est félicité des relations constructives entre les confessions en Russie.
Source : NOVOSTI : Agence russe d‘informations internationales
  Retour