Actualités et événements
les protestants s'engagent pour une loi sur la liberté religieuse
  Lire la suite
News & Events
Reintroduced law jeopardizing status of some churches in Hungary
  Find out more
News
2007-10-22
Bangalore, Inde
La liberté religieuse perd du terrain
La liberté religieuse est en déclin constant, s'alarme John Dayal, journaliste, chrétien militant, aujourd'hui secrétaire général du Conseil chrétien de l'Inde. Il publie un livre sur la liberté religieuse en Inde.

« En Inde, beaucoup de droits ont été systématiquement démantelés au cours des années par les gouvernements, les tribunaux et les forces fondamentalistes », a déclaré John Dayal au correspondant de l'agence oecuménique ENI lors d'un entretien du 13 octobre au sujet de son livre sur la liberté religieuse en Inde, qui est sur le point de paraître.

John Dayal affirme dans son ouvrage que le manque de liberté se manifeste par le démantèlement constant des garanties constitutionnelles, le traitement infligé aux chrétiens et aux minorités aux quatre coins du pays. Cet ouvrage est une compilation d'articles rédigés lorsque John Dayal était journaliste. Dans ces articles, il décrit un accroissement régulier de la violence antichrétienne à partir de la fin des années 90, lorsque le parti nationaliste hindou BJP (Bharatiya Janata Party) est devenu une force politique majeure.

Et « même avant l'émergence du BJP, la liberté religieuse était restreinte tant par le gouvernement que par les tribunaux », affirme John Dayal, qui étaye ses propos.

Harcèlement des chrétiens par l'Etat
Il souligne que le premier projet de loi anticonversion, empêchant les gens de se convertir au christianisme avait été proposé par le Parti du Congrès, qui se déclare laïc, dans les années 60.

Il ajoute que les chrétiens jouissaient « d'une plus grande liberté religieuse il y a trente ans que maintenant, et indique que dans plusieurs régions, des tribunaux de première instance sont souvent « hostiles aux griefs des chrétiens, qui y reçoivent peu de soutien ».

L'auteur affirme que l'appareil étatique est utilisé pour harceler les chrétiens et leurs institutions, même par des gouvernements laïcs.

"A Matter of Equity" cite un certain nombre d'attaques systématiques de chrétiens, orchestrées par les forces fondamentalistes hindoues, qui, déplore John Dayal, sont enracinées dans une "foi en la violence". L'auteur affirme que, ces derniers temps, l'Inde a enregistré plusieurs centaines d'incidents de violence visant des chrétiens, comme des assassinats de prêtres, des viols de religieuses et des attaques à l'encontre de missionnaires ainsi que lors de rassemblements et des raids contre des édifices chrétiens.

D'un autre coté, suite à l'augmentation régulière des atrocités, les Eglises commencent à prendre la parole et à descendre dans la rue, selon John Dayal. Il affirme que les responsables d'Eglise n'ont toutefois pas réussi à présenter un leadership fort pour les 26 millions de chrétiens de l'Inde, ni à « exiger du gouvernement ce qui leur a été retiré au cours des dernières décennies ».

"A Matter of Equity: Freedom of Faith in Secular India" –
Une question d'équité : la liberté religieuse dans une Inde laïque.
par John Dayal,
Anamika Publishers and Distributers Pvt Ltd, New Delhi.


Source: Agence de presse internationale catholique (APIC), Fribourg/Suisse
  Retour