Actualités et événements
les protestants s'engagent pour une loi sur la liberté religieuse
  Lire la suite
News & Events
Reintroduced law jeopardizing status of some churches in Hungary
  Find out more
News
2008-08-12
Washington, USA
Jeux Olympiques: George W. Bush exhorté à aborder la question de la liberté religieuse en Chine
Une commission indépendante des Etats-Unis sur la liberté religieuse internationale, soutenue par le gouvernement, exhorte le président George W. Bush à s'exprimer publiquement sur les questions de la liberté religieuse et des droits de la personne lorsqu'il assistera aux Jeux olympiques, qui se déroulent à Pékin du 8 au 24 août.

Les responsables de la Commission américaine ont lancé un appel où elle affirme que les Jeux n'ont pas permis de faire changer les orientations du gouvernement chinois concernant la nécessité d'accepter de donner des garanties au sujet de la liberté de religion et d'opinion.

« Les espoirs selon lesquels les Jeux olympiques allaient améliorer de façon radicale la situation des droits de la personne en Chine ne se sont pas concrétisées », a déclaré lors d'une conférence de presse à Washington Felice D. Gaer, présidente de la Commission. « Au contraire, la situation est de plus en plus désastreuse, en particulier pour de nombreux fidèles de diverses religions en Chine. »

Selon la Commission, les moines bouddhistes tibétains qui manifestaient pacifiquement contre les violations des droits de la personne en Chine sont détenus ou ont disparu. Elle cite également la détention de plus de 30 prêtres et évêques catholiques, ainsi que celle de 700 responsables protestants, qui n'ont pas pu obtenir les documents gouvernementaux d'inscription officielle.
En outre, certains musulmans sont toujours détenus et réprimés, tout comme des membres du mouvement Falun Gong.

La Commission a par ailleurs exhorté George Bush à rencontrer les leaders de différents groupes religieux, comme les protestants qui ne sont pas, comme l'exige la loi chinoise, officiellement enregistrés auprès des autorités gouvernementales.

Source : ProtestInfo/eni
  Retour