Actualités et événements
les protestants s'engagent pour une loi sur la liberté religieuse
  Lire la suite
News & Events
Reintroduced law jeopardizing status of some churches in Hungary
  Find out more
News
2011-08-18
Washington, États-Unis
La liberté religieuse a régressé pour deux milliards de personnes, selon une étude
Un tiers de la population mondiale – soit environ 2,2 milliards d'individus – vit dans des pays où les restrictions à la liberté religieuse ont connu une augmentation notable entre 2006 et 2009.

L'étude du Forum Pew sur la religion et la vie publique indique que les pays intolérants sont de plus en plus hostiles à la liberté religieuse et que les pays tolérants de plus en plus accommodants.

« Il semble y avoir une certaine polarisation », en particulier dans les pays où le blasphème est interdit par la Constitution, a déclaré Brian Grim, qui a dirigé le rapport, présenté le 9 août dernier à la presse. « Quand on a déjà une série de restrictions en place, il est plus facile d'en rajouter. »

Parmi les pays où les restrictions religieuses appliquée par le gouvernement se sont accentuées figurent, du plus peuplé au moins peuplé, l'Égypte, la France, l'Algérie, l'Ouganda et la Malaisie.

Parmi les pays où les restrictions gouvernementales ont reculé figurent, du plus au moins peuplé, la Grèce, le Togo, le Nicaragua, la République de Macédoine et la Guinée-Bissau.

Le rapport, qui se fonde sur les données de 198 pays et territoires entre 2006 et 2009, a également mesuré l'hostilité sociale envers les organisations religieuses. La Corée du Nord, l'un des régimes les plus répressifs, ne figure pas dans l'étude en raison du manque de données.

Les chercheurs ont collecté leurs informations avant le « printemps arabe » mais, selon eux, le rapport recèle d'indices permettant d'expliquer les soulèvements qu'a connus le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.

« Il est indéniable que l'intensification des restrictions fait partie du contexte global dans lequel les soulèvements ont eu lieu », a affirmé Brian Grim. « Mais pour le moment, il est difficile de dire si les restrictions ont été à l'origine des soulèvements ou si elles n'en étaient qu'un élément. »

Comme l'ont conclu d'autres rapports sur la liberté religieuse, c'est au Moyen-Orient et en Afrique du Nord qu'elle est la plus rare. Cependant, relève l'étude, l'Europe compte la plus grande part de pays où l'hostilité sociale vis-à-vis de la religion s'est intensifiée. En France, par exemple, la loi interdit aux femmes de porter un voile cachant le visage.

Plus que tout autre groupe, ce sont surtout les musulmans et les chrétiens qui sont harcelés en raison de leur religion. Mais les chercheurs du Forum Pew rappellent que pris ensemble, ces deux religions représentent plus de la moitié de la population mondiale. Les juifs figurent quant à eux parmi les groupes religieux plus petits qui sont exposés de façon disproportionnée aux harcèlements. Représentant moins de 1% de la population mondiale, les juifs sont victimes de harcèlements dans 75 pays.

Dans l'ensemble, environ 70% de la population vit dans des pays où la répression religieuse est importante – un chiffre qui correspond à une étude similaire menée par le Forum Pew il y a deux ans. Néanmoins, les pays où la répression religieuse s'accentue tendent à être plus peuplés, précisent les auteurs de l'étude.

Source : ENInews-RNS/Lauren Markoe/BIA
  Retour