Actualités et événements
les protestants s'engagent pour une loi sur la liberté religieuse
  Lire la suite
News & Events
Reintroduced law jeopardizing status of some churches in Hungary
  Find out more
News
2012-04-19
Washington D.C., États-Unis
Les évêques américains mobilisent les laïcs pour défendre la liberté religieuse
Les évêques catholiques américains mobilisent les laïcs pour défendre la liberté religieuse. Ils « doivent résister aux lois injustes », écrivent-ils dans une prise de position rendue publique le 12 avril 2012.

Visant notamment l’administration Obama, le document intitulé « Notre première et plus précieuse liberté: une déclaration sur la liberté religieuse » a été élaboré par la Commission ad hoc pour la liberté religieuse de la Conférence des évêques américains (USCCB).

Pour les évêques américains, les catholiques américains doivent résister aux lois injustes. C’est là « un devoir de citoyenneté et une obligation de foi ». Ils appellent à la résistance, affirmant que « la liberté religieuse est attaquée tant à la maison qu’à l’étranger ». Ils mettent sur pied une "quinzaine pour la liberté", du 21 juin, fête des saints John Fisher et Thomas More, au 4 juillet, jour de la fête nationale américaine. Les évêques soulignent que cette période spéciale de prière, d’étude, de catéchèse et d’action publique veut souligner « notre héritage de liberté » à la fois « chrétien et américain ».

Mise sur pied d’une campagne nationale en faveur de la liberté religieuse

Les évêques américains invitent les diocèses et les paroisses dans l’ensemble du pays à choisir une date durant cette période pour mettre sur pied des événements spéciaux. Ces manifestations doivent constituer une grande campagne nationale de témoignage en faveur de la liberté religieuse. Les évêques mentionnent des « exemples concrets » de menaces récentes contre la liberté religieuse, visant en particulier le Département de la Santé et des Services sociaux (HHS). Les évêques rappellent que la plupart des programmes du HHS doivent inclure la contraception, la stérilisation et certains médicaments procurant l’avortement, fournis gratuitement, « même si l’employeur est opposé d’un point de vue moral à de tels services ».

D’une manière jamais vue, déplorent les évêques, le gouvernement fédéral veut forcer les institutions religieuses à faciliter l’accès et le financement d’un produit contraire à leur propre enseignement moral.

Des lois américaines dans le collimateur

Ils donnent d’autres exemples « d’attaques contre la liberté religieuse » aux États-Unis, comme les lois adoptées à Boston, à San Francisco, dans le district de Columbia (abritant la capitale fédérale Washington) et dans l’État de l’Illinois. Elles ont eu pour conséquence la cession d’activités d’agences catholiques d’adoption et de placement d’enfants. Ces dernières avaient refusé d’accepter l’obligation faite par la loi de permettre l’adoption ou le placement chez des couples homosexuels ou des couples hétérosexuels vivant en concubinage. Les prélats dénoncent également les discriminations étatiques contre des œuvres d’entraide catholiques, privant ces dernières de toute subvention fédérale si elles n’acceptent pas de fournir des accès à l’avortement et aux contraceptifs.

Dans leur prise de position, les évêques américains dénoncent encore les atteintes à la liberté religieuse à l’étranger, en particulier les violentes attaques que subissent les chrétiens en raison de leur foi en Jésus-Christ. Citant des assassinats, des attentats à la bombe contre les Églises, l’incendie d’orphelinats, ils affirment que l’ère des martyrs n’est pas encore terminée. Dans leur déclaration, les évêques américains lancent un appel aux responsables de la politique étrangère de leur pays, ainsi qu’au vaste réseau international d’agences catholiques, pour faire de la « promotion de la liberté religieuse une priorité urgente et continue ».


Source : APIC/APD/BIA
  Retour