Actualités et événements
les protestants s'engagent pour une loi sur la liberté religieuse
  Lire la suite
News & Events
Reintroduced law jeopardizing status of some churches in Hungary
  Find out more
News
2012-07-30
Genève, Suisse
Inquiétude autour d’une loi sur le blasphème en Tunisie
Le Groupe de travail pour la liberté religieuse (GLR) du Réseau évangélique suisse (SEA×RES) a demandé, dans une lettre adressée au conseiller fédéral Didier Burkhalter, que la Suisse s’implique contre l’élaboration d’une législation sur le blasphème en Tunisie.

Le parti islamiste au pouvoir en Tunisie envisage l’adoption d’une disposition législative incriminant l’atteinte au sacré. Dans un contexte où les groupes salafistes tentent de renforcer leur influence sur la société et s’en prennent à tout ce qu’ils jugent blasphématoire envers l’islam, ce projet a de quoi inquiéter. Sur place, ces groupes surveillent aussi de près la minorité chrétienne tunisienne, une minorité de plus en plus sous pression depuis le changement de régime.

Dans le cadre du Programme – Afrique du Nord 2011-2016 de la DDC (Direction du développement et de la coopération), la Suisse s’engage pour la transition vers la démocratie et les droits de l’homme en Tunisie. Elle s’offre ainsi la possibilité d’encourager la Tunisie à se développer vers une société pluraliste et tolérante, qui respecte pleinement les droits de l’homme, y compris la liberté d’expression et la liberté religieuse.

Le courrier du Réseau évangélique suisse (SEA×RES) à M. Didier Burkhalter demande au conseiller fédéral d’intervenir auprès de la Tunisie, afin que la liberté d’expression et la liberté religieuse soient pleinement garanties. En particulier, la Tunisie devrait renoncer à l’adoption d’une disposition qui donnerait l’impression aux extrémistes que la violence à l’encontre des minorités religieuses est légitimée.


Source : Réseau évangélique Suisse/BIA
  Retour