Actualités et événements
« Les droits de l’homme et les religions »
  Lire la suite
News & Events
CHINA: Government unleashes new round of religious persecution
  Find out more
News
2018-10-18
Chine
Le gouvernement chinois veut produire une traduction « sinisée » de la Bible
Le gouvernement chinois veut roduire une traductions «sinisée» de la Bible, selon Bob Fu, fondateur de ChinaAid, une ONG de soutien à l’Eglise chinoise. Le pasteur témoignait le 27 septembre devant une commission du Congrès américain.

D’après Bob Fu, un ancien responsable d’Eglises de maison réfugié aux Etats-Unis en 1997, le plan quinquennal du gouvernement chinois, dévoilé en février dernier, vise à «adapter la foi chrétienne au socialisme». Pour mettre en œuvre cet objectif, l’Eglise officielle patriotique des trois autonomies prévoit de «siniser» le texte biblique, pour le rendre compatible avec le socialisme et le conficianisme.

Le projet actuel comprend un résumé de l’Ancien Testament. Après l’audition, Bob Fu a confié au Christian Post que «l’Ancien Testament sera dénaturé. Il y aura un nouveau commentaire pour le Nouveau Testament».

La sinisation des formes doit inclure des éléments de la culture chinoise traditionnelle: calligraphie, découpage de papier, bâtiments à l’architecture chinoise. Mais la primauté du socialisme doit aussi être soulignée lors des cultes: des portraits de Mao Tse Dong et du président chinois Xi Jingping devront être accrochée de part et d’autre de la croix de la salle de culte. Et les chorales devront chanter des chants révolutionnaires à la gloire du communisme au début des offices.

Enfin, la justifiction par la foi en Jésus-Christ est vue comme trop étroite, rapporte Bob Fu. Les ministres du culte devront promouvoir la doctrine du salut par l’amour et les bonnes œuvres, un universalisme qui permettrait aux héros communistes d’être acceptés au ciel par Dieu.

Le gouvernement chinois a récemment signé un accord avec le Vatican qui lui permet de choisir les candidats aux postes d’évêques. Pour l’Eglise catholique, il s’agit de permettre aux catholiques chinois de bénéficier d’un soutien pastoral.

Mais cette ingérence dans les affaires des chrétiens alarme les Eglises. Ainsi Al Mohler, l’influent président du Southern Baptist Theological Seminary, a déclaré que cet accord aurait «des conséquences mauvaise pour les protestants aussi bien que pour les catholiques ». En effet, cette tentative de mainmise du Parti communiste sur l’Eglise est une marque du totalitarisme», a-t-il déclaré fin septembre dernier.

La rédaction d'evangeliques.info / Christian Post
  Retour