Actualités et événements
La série de dégradations et de profanations contre des églises continue
  Lire la suite
News & Events
CRL doubles down on threat to “control” religious practitioners
  Find out more
News
2019-01-29
France
La FPF craint pour la liberté de culte
Consultée à propos de la réforme française sur la loi sur la laïcitié, la Fédération protestante de France met en garde contre des critères qu'elle juge trop abstraits. En effet, la réforme entend vérifier la qualité cultuelle des associations. "Constater la qualité cultuelle d’une association, c’est utiliser des critères, et ces critères ne sont pas définis”, a souligné le pasteur François Clavairoly lors de la présentation de leur position au Ministère de l'Intérieur. "On ne sait pas au nom de quoi un préfet qualifierait une association de non cultuelle."

De plus, le gouvernement souhaitant bannir les discours de haine dans le but de renforcer le respect de l'ordre public, François Clavairoly craint que des sermons contre l'avortement puissent être interprétés comme un appel à troubler l'ordre public. "Nous ne voulons pas d'une police des cultes", a-t-il insisté.

La FPF ne considère pas nécessaire non plus d'imposer aux associations la déclaration des flux financiers venant d'autres pays, déjà traçables grâce a Tracfin, l'organisme du ministère de l'Economie en charge de la lutte contre la fraude. Les protestants souhaitent que cette mesure, si elle est retenue, soit appliquée à toutes les associations, cultuelles ou non. "Sinon, cela voudrait dire que les cultes sont a priori suspects de financement illégal."

Enfin, la FPF insiste sur la liberté de culte. "Nous ne voulons pas que le préfet intervienne à priori au nom du principe de séparation entre Eglises et Etat. La loi de 1905 permet l'exercice des cultes en toute liberté. Sinon, ce serait un retour en arrière."

La rédaction d'Evangéliques.info
  Retour