Actualités et événements
Attentats au Sri Lanka : « Ce sont toujours les chrétiens qui sont visés »
  Lire la suite
News & Events
Quebec to ban public sector employees from wearing religious symbols
  Find out more
News
2019-04-06
Chine
Les temples sont forcés d’adorer le dirigeant politique Mao Zedong
Dans son rapport annuel de 2018, China Aid, une organisation non-gouvernementale chrétienne américaine à but non lucratif, souligne que l’an dernier, le changement le plus significatif dans les relations entre l’Église et l’État en Chine résidait dans « la préséance donnée à la politique aux dépens de la religion [qui] lui est subordonnée ». Contraindre la population à chanter l’hymne national, à hisser le drapeau national et à accrocher des portraits de Mao Zedong et de Xi Jinping dans les églises, tout comme l’intégration de l’administration d’État pour les Affaires religieuses au Département du travail du front uni, voilà des signes qui indiquent que le Parti communiste chinois (PCC) est en train de prendre le contrôle total de la religion.

Le 26 novembre 2018, dans le canton de Shaji situé dans le comté de Yucheng placé sous la juridiction de la ville de Shangqiu, dans la province du Henan au centre de la Chine, une statue de Mao Zedong a été placée à l’entrée du temple Mulan (anciennement « Temple de l’Empereur de Jade »). Selon une source, c’est le gouvernement du canton qui a exigé qu’on y mette la statue du chef du PCC.

La source a ajouté : « Les fonctionnaires du canton en charge de la culture et de la collecte des ordures, et des agents du commissariat de police sont venus y mener une inspection. Ils ont exigé que l’on érige la statue de Mao Zedong, sans quoi [le gouvernement] démolirait le temple qui venait d’être construit pour plus de 600 000 RMB (environ 80 000 €). Maintenant, la statue de l’Empereur de Jade est à l’intérieur [du temple] et celle de Mao Zedong à l’extérieur. Quelle ironie ! »

De même, on a menacé de détruire le temple Sansheng (littéralement le temple des trois saints) et le temple de Lord Guan (tous deux dans le canton de Huangzhong situé dans le comté de Yucheng) s’ils n’érigeaient pas de statue de Mao Zedong.

Une statue de Mao Zedong se dresse près de celle de Guan Yu, un célèbre général de la Chine antique, dans le temple de Lord Guan dans le canton de Huangzhong :



https://www.youtube.com/watch?v=0nGfef1dggM

« Maintenant, le gouvernement confère le titre de “dieux” aux dirigeants [chinois] ! » a déclaré le directeur d’un temple avec un sentiment d’impuissance.
Le fait de détruire un portrait de Xi Jinping peut aussi constituer un délit. Le 24 décembre, des agents du gouvernement de Huangzhuang situé dans la ville de Jiaozuo au Henan se sont rendus dans un lieu de rassemblement des Trois-Autonomies du secteur et ont ordonné sa fermeture au motif que le portrait de Xi Jinping avait été détruit sans autorisation. Mais les fidèles de l’église disposent d’une vidéo qui prouve que le portrait a en réalité été détruit en secret par des agents du gouvernement dans le but d’en faire porter la responsabilité à l’église et de la faire fermer. Les fonctionnaires ont menacé les fidèles afin qu’ils ne publient pas la vidéo et ont maintenu l’interdiction du lieu de rassemblement.

« Pendant la révolution culturelle, si vous vous montriez ne serait-ce que légèrement irrespectueux devant un portrait de Mao Zedong ou du Petit Livre rouge [“Citations du président Mao Zedong”], vous auriez à répondre d’un acte qui constituerait un délit passible de sanction. Aujourd’hui, Xi Jinping fait la même chose », s’est lamenté un résident âgé.

Ces incidents ne sont pas circonscrits au Henan. Au palais Wanshou, au temple Tianbao et dans d’autres temples de la ville de Jiujiang située dans la province du Jiangxi, au sud-est du pays, des statues en bronze de Mao Zedong et d’autres « grands hommes » ont été placées dans des endroits bien visibles.

Les moines de quelques temples se sont plaints de devoir souvent étudier la nouvelle Réglementation sur les affaires religieuses et passer des examens réguliers. Tous les jours, cela les occupe jusqu’à une ou deux heures du matin.

Des portraits et des statues de « grands hommes » s’invitent dans les temples en Chine :



https://youtu.be/cNNC4mmo-yA

Au temple Qingyun dans le village de Lantian placé sous l’administration de la ville de Shangrao, dans la province du Jiangxi, une statue Guanyin haute de 12 mètres a été démolie au motif « qu’aucune statue ne peut être plus élevée que celle de Mao Zedong ».

Bob Fu, fondateur et président de China Aid, a déclaré que certaines composantes des politiques actuelles sur la religion menées par la Chine s’apparentent à celles de l’Allemagne des années 1930, lorsque, sous le commandement des Nazis, des photos de Hitler ont été affichées derrière les chaires, aux côtés de symboles du régime.

Wang Yichi
BitterWinter https://fr.bitterwinter.org/chine-temples-forces-dadorer-dirigeant-politique-mao-zedong/
  Retour